Le Sony FE 100-400 GM


Disclaimer : cet article n'est pas un test précis sur la netteté et autres caractéristiques de cet objectif (il en existe déjà plein de ce genre). Il s'agit plutôt de mon ressenti après plusieurs semaines d'utilisation sur le terrain pour de la photo de paysage.



On a tendance à associer la photographie de paysage au grand-angle. Pourtant, un bon téléobjectif est essentiel pour capturer de belles images des paysages. Pourquoi ? Parce qu'il permet de compresser mes perspectives et d'isoler des détails. Personnellement, j'adore m'en servir à la montagne, car il permet de magnifier le paysage.

Panorama de deux photos à 400mm

Poids et encombrement

Malgré sa longue plage focale, le 100-400mm GM reste relativement peu encombrant et léger. Il rentre dans mon sac Lowepro Flipside 400AW avec mon A7III, A7, 12-24 mm, 24-105 mm et même encore le 24 mm 1.4 ou un 50 mm. L'objectif pèse 1395 gr et mesure 94x205 mm soit la même taille que le 70-200 mm 2.8. Bref, c'est suffisamment compact pour que je l’emmène partout avec moi. L'objectif dispose d'une bague permettant de régler la dureté du zoom ainsi que d'un bouton personnalisable.



Deux boitiers et quatre objectifs pour un sac plutôt compact


Qualité optique

Sans entrer dans un test approfondi, je peux vous dire que cet objectif est net dés la pleine ouverture. Si vous ne me croyez pas sur parole, il y a une flopée de tests disponible en ligne. Et comme c'est un G master, il est capable de supporter des capteurs jusque 100mpx. Son seul défaut est dû à sa taille compacte : il vignette pas mal surtout à pleine ouverture. Rien de dramatique, mais ça se voit clairement.



Utilisation sur le terrain


En pratique, le 100-400 mm s'intègre très bien avec le reste de mes objectifs. Avec mon 12-24 mm et mon 24-105 mm, je couvre une plage focale de 12 à 400 mm avec seulement trois objectifs pour un poids total de 2620 gr. Je sais que quelle que soit la situation,j'aurai la focale qu'il me faut et la possibilité de faire des photos très différentes sur un même spot.


Le gros avantage d'un tel zoom, c'est de pouvoir compresser un maximum les plans tout en isolant des détails. Cela marche particulièrement bien en montagne et permet de reveler plus facilement la grandeur et le caractère imposant d'un sommet. Ce genre d'images est souvent moins "tape-à-l’œil" qu'une photo au grand angle mais elles rendent très bien sur une grande impression. La compression permet aussi d'agrandir le soleil ou la lune et ainsi de lui donner une place plus importante dans la photo.


En conclusion, c'est pour moi un objectif indispensable pour le photographe de paysage qui utilise un hybride Sony Alpha. Même si je privilégie encore le grand-angle, le téléobjectif me permet de sortir des photos originales et plus fortes. Il offre ainsi une nouvelle façon de voir des spots pourtant devenus classiques.


Galerie