• Aliaume Chapelle

Cinq conseils pour photographier Hallerbos

Le bois de Halle est mondialement connu pour son tapis de jacinthes sauvages qui fait son apparition au début du printemps. Vous avez surement déjà vu de magnifiques photos et vous vous demandez comment faire pour arriver au même résultat. Je vous partage mon expérience acquise au fil des six dernières années où j'ai eu l'occasion de photographier la floraison des jacinthes.


Venir à La bonne période

La floraison des jacinthes sauvages a lieu à la fin du mois d'avril. Habituellement, elles fleurissent entre la fin de la deuxième semaine d'avril et la première semaine de mai. Néanmoins, la période où la forêt est la plus photogénique est bien plus courte. Durant une année normale, l'idéal est de venir entre 18 et le 25 avril (à peu près). Si vous venez plus tôt, le tapis risque de ne pas être bien fourni et il n'y aura pas de feuilles sur les arbres. Si vous venez plus tard, les arbres auront trop de feuilles ce qui empêche la lumière de passer. L'absence de lumière signe le début de la fanaison des jacinthes. Bien évidemment, ces dates varient chaque année en fonction des températures et de l'ensoleillement. Vous pouvez suivre la floraison sur le site internet de la forêt (en néerlandais, mais avec des photos).



Se lever tôt (mais pas trop)

Pour profiter de la meilleure lumière, il faut venir le matin au lever du soleil. La forêt sera calme, il n'y a pas de vent et la lumière est plus douce qu'en soirée. Le moment idéal se situe entre une à deux heures après le lever du soleil. Si vous venez plus tôt, le soleil ne pénètre pas dans la forêt. Plus tard, la lumière sera trop dure et peu flatteuse créant des zones surexposées.

S'il y a un brouillard épais (très rare), vous pouvez prendre des photos toute la journée. Le coucher du soleil peut aussi être propice à de belles images, car la lumière sera moins diffusée par l'humidité et plus marquée. Cela peut-être intéressant quand il y a plus de feuillage sur les arbres qui empêchent la lumière de rentrer dans la forêt.



Choisir la meilleure météo

Être là à la bonne heure et à la bonne période ne suffit pas pour réaliser une belle photo du bois de Halle. La météo va avoir un impact important sur le résultat de votre session photo. Les conditions idéales sont un ciel sans nuage avec une brume légère. Le soleil permet d'éclairer la scène en créant un jeu d'ombre et de lumière tandis que la brume va diffuser les rayons du soleil. Ces deux éléments ajouteront une dimension supplémentaire à vos photos. Le bois de Halle n'est pas souvent embrumé. Son altitude ainsi que l'absence d'humidité dans la forêt rendent la présence de brume assez rare. Il faut très peu de vent ainsi qu'une humidité au-dessus de 98% et une nuit très froide pour espérer voir se former de la brume. Souvent, les alentours de la forêt seront embrumés, mais l'intérieur non. Si vous voulez en savoir plus sur comment prédire le brouillard et la brume, je vous invite à lire cet article.



Emporter les objectifs adaptés

Même si la photographie de paysage est souvent synonyme de grand angle, le bois de Halle se photographie beaucoup plus facilement avec un téléobjectif. Un 70-200mm peut déjà faire l'affaire, mais vous serez parfois limité pour isoler certains détails. Le 100-400mm combiné avec un 24-105mm vous donnera un maximum de flexibilité. La compression créée avec un téléobjectif permet d'accentuer l'effet "tapis de jacinthes" et de masquer les trous entre les fleurs. Cela marchera encore mieux si vous rapprochez légèrement du sol. Vous pouvez aussi emporter un objectif macro pour faire des gros plans sur les jacinthes. Si vous êtes amateurs d'animaliers, un 600mm vous permettra de photographier les nombreux chevreuils qui se promènent tranquillement au milieu des jacinthes.




Chercher les détails

Plutôt que d'essayer de capturer l'ensemble de la forêt, chercher plutôt à isoler des détails grâce à votre téléobjectif. Un groupe d'arbres bien agencé, un arbre isolé avec une petite branche, un avant plan flou, ou encore le soleil qui perce à travers le feuillage sont autant de détails intéressants à prendre en photo. Je vous invite à lire l'article sur la photographie de forêt qui donne quelques exemples supplémentaires. Trouver ce genre de compositions demande du temps et de la patience. Ne soyez pas découragé si vous ne voyez rien qui vous parle après un quart d'heure. Souvent, le soleil montant va révéler une composition qui paraissait tout à fait inintéressante en l'absence de lumière.

Merci pour votre envoi !